Skip to main content

Article de la menuiserie LCM Design dans les DNA


La vitrine du bois,

L’atelier de menuiserie LCM Design a quitté Bennwihr pour Ostheim. Son fondateur, Yann Le Cornec, y a fait construire un bâtiment vaste et lumineux. Un nouveau départ pour une jeune entreprise qui met en avant l’apprentissage.

« Comme me l’a dit quelqu’un, nous sommes passés de l’ombre à la lumière.» Depuis sa création, en 2012, la menuiserie de Yann Le Cornec était hébergée au fond d’une cour de Bennwihr. La voilà à présent au grand jour. Son ouverture officielle est fixée au jeudi 3 janvier.

«J’ai choisi Ostheim pour sa situation géographique avec accès direct à l’autoroute.»

« La grosse part de notre développement, ce sont les cuisines »

Le jeune homme, 33 ans, compagnon du Devoir, titulaire d’un brevet de maîtrise de menuisier de bâtiment et d’agencement, était seul quand il a créé son atelier. Aujourd’hui, il est entouré de cinq autres personnes : Félicien, opérateur de commande numérique bois, Claire, designer d’espace, Alexandre, menuisier agenceur, Eric, 19 ans, apprenti qui a déjà obtenu son CAP de menuisier et un apprenti en formation, Léo, 16 ans. Un sixième employé, un menuisier-ébéniste, va compléter l’équipe. « La base de mon projet, c’est l’apprentissage. Aujourd’hui, nous changeons de voilure. Du travail se présente, nous sommes en pleine évolution. »

À Bennwihr, l’échéance de son bail commercial était fixée au 31 décembre. Le chantier du nouveau site a démarré en juin dernier. « Espace Maçonnerie de Hunawihr nous a construit le bâtiment en trois mois seulement. » Il reste maintenant à revêtir la façade de crépi et de bardage bois et à enjoliver l’espace extérieur. L’entreprise dispose de 470 m2 où s’étalent ateliers et bureaux. L’accueil du public y est privilégié. Un showroom l’attend dès l’entrée. «Nous recevons les gens pour concevoir les projets avec eux.»

Les visiteurs y découvrent aussi une cuisine en démonstration. Avec plan de travail en céramique, façades en laquage mat perlé sur socle en laiton poli. Un tableau végétal y apporte sa touche naturelle.

Assortir sa cuisine au reste du mobilier de la maison

Pour l’électroménager, Yann Le Cornec est distributeur agréé de la marque Gaggenau. «L’entreprise a développé une nouvelle option, le home connect. »

Il n’est plus besoin d’être présent pour actionner le four qui peut être commandé à distance. « La grosse part de notre développement, ce sont les cuisines. Nous les concevons, les fabriquons et les installons. »

La tendance chez LCM Design consiste à assortir les meubles de la cuisine au reste du mobilier.

« On peut créer la cuisine en corrélation avec les meubles du salon, le buffet de la salle à manger, le meuble télé. Nous sommes souvent en présence d’espaces ouverts, on doit accorder les styles pour réaliser un ensemble cohérent. »

Enfin LCM Design intervient dans toute l’Alsace ainsi qu’en Suisse. En ce moment, par exemple, il réalise un espace bien-être pour l’hôtel de la Tour à Ribeauvillé ou encore une salle de home cinéma en ébène de Macassar à Zurich. ▮

 

Source : DNA